Dimanche, 22 Septembre 2019
Dernières nouvelles
Principale » Attentat de Manchester : 2 nouvelles arrestations, 1 femme libérée

Attentat de Manchester : 2 nouvelles arrestations, 1 femme libérée

25 Mai 2017

Le père et le frère du kamikaze arrêtés en Libye, six personnes en garde à vue à Manchester: l'enquête sur l'attentat dans cette ville du nord-ouest de l'Angleterre s'est accélérée mercredi et des détails émergeaient sur l'engin utilisé par le tueur.

La police, qui avait initialement situé l'incident sur le campus de l'université, a précisé dans un autre communiqué "que l'incident avait lieu sur Linby Street dans le quartier de Hulme [sud de Manchester] et non à Trafford comme indiqué précédemment". "À Paris, son homologue français, Gérard Collomb a avancé que le kamikaze avait des liens " avérés " avec le groupe Etat islamique et que c'était " après un voyage en Libye, puis sans doute en Syrie " qu'il s'était " radicalisé et décidé à commettre cet attentat ".

"La police britannique a été très claire sur le fait qu'elle veut contrôler le flux d'informations, afin de protéger l'intégrité opérationnelle" de l'enquête et pouvoir bénéficier "d'éléments de surprise", a déclaré Amber Rudd sur la BBC. La plus jeune des victimes n'avait que huit ans.

Après l'interpellation d'Hachem, frère de Salman Abedi, au domicile familial à Tripoli, son père "Ramadan Abedi vient d'être arrêté lui aussi", a annoncé un porte-parole d'une unité des services de sécurité libyens. Son père aurait en outre été un membre du Groupe islamique combattant libyen.

Le kamikaze de l'attentat de Manchester n'a 'probablement' pas agi seul et était connu des services de renseignement, a révélé mercredi le gouvernement britannique.

Selon ce proche qui s'exprimait sous couvert de l'anonymat, l'ami de Salman Abedi est décédé après avoir été poignardé par de jeunes britanniques à Manchester.

L'hebdomadaire allemand Focus avait précédemment indiqué que les enquêteurs britanniques de Scotland Yard avaient contacté les autorités allemandes car Salman Abedi avait pris un vol Düsseldorf-Manchester quatre jours avant l'attentat suicide qu'il est accusé d'avoir commis lundi soir et qui a fait 22 morts.

Nouvelles arrestations, huit hommes interrogés au Royaume-Uni — Attentat de Manchester
La BBC a affirmé que le jeune homme aurait servi de "mule" en se faisant exploser avec une bombe fabriquée par quelqu'un d'autre. Une septième personne a été interpellée dans la soirée à Nuneaton, une ville du Warwickshire, dans le centre de l'Angleterre .

Une vingtaine des 64 blessés hospitalisés - parmi lesquels douze ont moins de 16 ans - étaient toujours en soins intensifs mercredi soir.

Salman Abedi est né dans une famille musulmane pieuse à Manchester en 1994 de parents libyens ayant fui le régime de Mouammar Kadhafi.

Les supporteurs à Manchester se sont eux rassemblés dans les pubs pour suivre la finale: "Aujourd'hui, ce sera comme d'habitude".

Après la chute du régime Kadhafi - capturé et tué en octobre 2011 par les rebelles - Ramadan Abedi aurait occupé un poste de responsabilité dans la Direction de la police à Tripoli.

Le chef de la police de Manchester, Ian Hopkins, a pour sa part confirmé en début d'après-midi enquêter " clairement " sur un réseau autour du kamikaze. Ce dernier s'est fait exploser à la sortie d'un concert pop.

- Une femme est interpellée à Blackley, dans le nord de Manchester, mais remise en liberté quelques heures plus tard. "On va défier les terroristes!", a déclaré Sam Trefla, 52 ans, à l'AFP.

Attentat de Manchester : 2 nouvelles arrestations, 1 femme libérée