Dimanche, 9 Décembre 2018
Dernières nouvelles
Principale » L'insupportable angoisse des parents — Attaque à Manchester

L'insupportable angoisse des parents — Attaque à Manchester

24 Mai 2017

Le groupe État islamique a revendiqué l'attentat. Le groupe jihadiste a menacé d'autres attaques.

" Des gens hurlaient qu'ils avaient vu du sang, mais d'autres disaient que c'étaient des ballons qui avaient explosé ou une enceinte qui avait claqué", a déclaré Robert Tempkin, 22 ans, à la BBC.

A moins de trois semaines des élections législatives anticipées du 8 juin, la Première ministre Theresa May a déclaré que ses pensées allaient aux victimes et à leurs familles.

L'attaque a eu lieu en marge d'un concert de la chanteuse américaine Ariana Grande, très prisée des adolescents.

Parmi les blessés connus figurent Gary Walker et sa femme. Originaire de Boca Raton, en Floride, la jeune femme de 23 ans a fait ses premiers pas dans l'industrie du spectacle à Broadway.

Attaque à Manchester : la police sur la piste d'un suspect
La police a par ailleurs annoncé avoir procédé à une " explosion contrôlée " dans le sud de Manchester, sans plus de précisions. Sa mère Samia Tabbal est âgée de 50 ans et son père Ramadan Abedi, agent de sécurité, sont nés en Libye.

Les blessés ont été dirigés vers huit hôpitaux de la ville, a indiqué la police. Les enquêteurs "traitent l'incident comme une attaque terroriste jusqu'à ce que la police ait la preuve du contraire".

"Nous savons qu'un terroriste isolé a fait détoner un engin explosif à l'une des sorties de la salle, choisissant délibérément l'endroit et l'heure pour causer un maximum de victimes, dont de nombreux enfants et jeunes", a souligné Theresa May. Mais parce que ça serait donner exactement ce qu'ils veulent aux auteurs de cet acte barbare, on a choisi de ne pas nous faire faucher par le silence de m'hébétude.

L'attentat est le plus meurtrier visant le Royaume-Uni depuis douze ans. La dernière attaque remonte à deux mois jour pour jour qui avait fait 5 morts.

Des images diffusées sur les réseaux sociaux montrent des scènes de panique survenues dans la salle.

La présidente de la Confédération Doris Leuthard a condamné mardi ce "terrible attentat". Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.