Vendredi, 20 Octobre 2017
Dernières nouvelles
Principale » Valls pas investi mais épargné

Valls pas investi mais épargné

20 Mai 2017

Des personnalités de droite posent en effet en préalable à leur collaboration avec le mouvement d'Emmanuel Macron à la recherche d'une majorité le choix d'un Premier ministre de droite. A priori, a expliqué jeudi 11 mai le secrétaire général de La République En Marche!, Richard Ferrand, lors de la conférence de presse de présentation des candidats investis par le mouvement en vue des élections législatives. Il n'était pas question de "passe-droit" mais pas question non plus de "donner l'impression d'humilier": le mouvement de M. Macron a donc décidé de ne pas lui opposer de candidat dans son fief de l'Essonne (au sud de Paris). L'une des raisons: Manuel Valls a déjà cumulé au moins trois mandats parlementaires et s'inscrit de fait hors des règles fixées par l'institution fondée en avril 2016.

"Nous avons l'objectif de bâtir une majorité de changement et donc d'obtenir pour le groupe parlementaire La République en marche une majorité absolue à l'Assemblée nationale", a dit Richard Ferrand. Outre des candidats issus du Modem, 24 députés socialistes ont été investis.

Avec 214 hommes et 214 femmes, la parité hommes-femmes est strictement respectée; 52% des personnes investies sont issues de la société civile; 95% d'entre elles ne sont pas des députés sortants, a plaidé Richard Ferrand.

Ce jeudi, le parti du Président, par la voix de son secrétaire général, Richard Ferrand, était donc venu annoncer les résultats de ces travaux, concernant 428 circonscriptions, sur les 577 que compte l'Hexagone. Mourad Boudjellal, président du Rugby Club toulonnais (RCT) qui n'a rien demandé: "Je suis sensible à la proposition du président, mais ce n'est pas mon ambition.En ma qualité de président de club sportif, je ne peux pas être candidat aux législatives ".

Trump défend son droit de partager des informations avec Moscou
Pour l'ancien chef de la CIA Leon Panetta, proche des démocrates, cette nouvelle affaire "entame la crédibilité de la présidence". Les agences américaines de renseignement accuse Moscou d'ingérence dans la campagne américaine.

En clair, il s'agit de " laisser la porte ouverte " à de futurs ralliements d'élus PS et LR, reconnaît Benjamin Griveaux, porte-parole de LREM.

"C'est un premier pas avant que le Président de la République ne dévoile en début de semaine son premier ministre et la composition de son gouvernement, qui devrait comporter des ministres de droite". Il reste donc 149 circonscriptions dans lesquelles les noms des candidats du parti présidentiel n'ont pas été précisés.

Médaille Fields - considéré comme le Nobel des mathématiques -, le mathématicien Cédric Villani, a été investi en banlieue parisienne. Idem pour des ténors de la droite comme Nathalie Kosciusko-Morizet, Bruno Le Maire, tous deux candidats à la primaire de la droite. Emmanuel Macron fait ainsi preuve de bienveillance avec une partie de ses anciens collègues au gouvernement. M. Gantzer, 37 ans, a été condisciple d'Emmanuel Macron à l'Ecole normale d'administration, une des écoles de l'élite française.