Lundi, 1 Juin 2020
Dernières nouvelles
Principale » Donald Trump en Arabie saoudite : une "visite de réconciliation"

Donald Trump en Arabie saoudite : une "visite de réconciliation"

20 Mai 2017

Les chefs militaires des pays de l'Otan se réunissent mercredi au siège de l'alliance à Bruxelles, une semaine avant un sommet de l'organisation auquel participera pour la première fois le président américain Donald Trump.

"Le président et le secrétaire d'Etat (Rex) Tillerson vont assister à une cérémonie de signature de près de 110 milliards de dollars" d'accords militaires, a déclaré le responsable. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.

L'Arabie saoudite sunnite considère l'Iran chiite comme son principal rival au Moyen-Orient. Les deux pays s'opposent notamment sur les conflits en Syrie et au Yémen.

Cela renforcera également la "capacité du royaume à contribuer aux opérations de contre-terrorisme à travers la région, ce qui réduira le fardeau pour l'armée américaine", a souligné le responsable.

M. Trump compte ainsi voir Ryad jouer un plus grand rôle dans la lutte contre les groupes jihadistes Etat islamique et Al-Qaïda.

Enda Kenny 'an extraordinary taoiseach, leader and colleague' - Burke
Mr Kenny stood down as Fine Gael leader at midnight however he will remain as prime minister until the position is filled. Earlier, Ministers Donohoe and Charlie Flanagan declared their backing for Mr Varadkar in the Fine Gael leadership race.

Le roi Salmane a accueilli M. Trump à sa descente d'avion, lui serrant la main, ainsi qu'à son épouse, Melania.

L'avion Air Force One du nouveau président américain a atterri peu avant 10H00 (07H00 GMT) à l'aéroport International King Khaled à Ryad où le tapis rouge a été déroulé.

La fille aînée du président, Ivanka, et son époux, Jared Kushner, qui font partie de la délégation américaine, sont descendus par une porte située à l'arrière de l'avion avant de traverser le tarmac en se tenant la main, une scène qui s'est répétée à leur arrivée à l'hôtel où doit loger la délégation américaine.

Ryad était pavoisée de drapeaux saoudiens et américains. Les rues, quasiment désertes, étaient ornées de photos montrant le roi et M. Trump avec un slogan "Ensemble, nous triomphons".

Si ses prédécesseurs réservaient traditionnellement leur premier déplacement à leur voisin direct -Mexique ou Canada-, l'ex-magnat de l'immobilier a choisi la monarchie pétrolière saoudienne, première étape d'un périple qui s'achèvera en Europe. "Israël maintiendra son avantage", a-t-il ajouté.

Donald Trump en Arabie saoudite : une