Jeudi, 16 Août 2018
Dernières nouvelles
Principale » Quand il était critiqué par ses ministres sur Twitter — Emmanuel Macron

Quand il était critiqué par ses ministres sur Twitter — Emmanuel Macron

19 Mai 2017

Emmanuel Macron préside jeudi à 11H00 son premier Conseil des ministres, l'occasion de fixer le cap de son quinquennat face à un gouvernement qu'il veut "collégial", "collectif" et à l'image de la recomposition politique lancée pour les législatives.

Visiblement soucieux d'éviter les couacs qui avaient plombé les premières années de l'ère Hollande, le nouveau chef de l'Etat a mis les points sur les i devant une équipe de 22 ministres et secrétaires d'Etat dont la moitié proviennent de la société civile.

Si le Président et le Premier ministre sont tous deux énarques, pour la première fois depuis 2002, seuls trois membres du gouvernement sont diplômés de l'ENA, un chiffre dans la moyenne des dernières années: Edouard Philippe, Bruno Le Maire (Economie et Finances) et Sylvie Goulard (Armées).

Avec ce casting, le nouveau président et son Premier ministre espèrent convaincre d'autres responsables de droite de rejoindre la majorité présidentielle qu'ils souhaitent constituer.

Christophe Castaner l'a toutefois proclamé, interrogé sur la nomination de Nicolas Hulot comme ministre de la Transition écologique et les éventuels préalables qu'il aurait pu poser: un "ministre ne pose pas de conditions" à sa nomination.

Avec 23 membres, dont 18 ministres et 4 secrétaires d'Etat, contre 38 dans le gouvernement Cazeneuve, le gouvernement est un des plus resserrés de la Ve République. Ce dernier est le plus jeune du gouvernement à porter le titre de ministre, et aussi le premier né dans les années 80. Cette enquête a été réalisée en ligne les 16 et 17 mai auprès de 999 personnes de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas.

Shadow Brokers boasts of more Windows exploits and cyberespionage data
The Shadow Brokers are threatening to make public more of the exploits and tools that they have access to, thanks to the NSA hack. Spokesperson from Microsoft has already said that they will be preparing a response for this claim from the hacking group.

De son côté, Richard Ferrand, cheville ouvrière d'En Marche! et ministre de la Cohésion des territoires, a assuré que le gouvernement appliquerait "le projet présidentiel" d'Emmanuel Macron. Enfin, troisième et dernier ministre d'État, François Bayrou, qui a été nommé garde des Sceaux.

Deux ministres retrouveront par ailleurs la table du Conseil: Jean-Yves Le Drian, ministre de la Défense de François Hollande, promu ministre de l'Europe et des Affaires étrangères, et Annick Girardin, nommée aux Outre-mer.

À gauche, Gérard Collomb hérite de l'Intérieur. Pour son soutien à Emmanuel Macron, il avait insisté d'inscrire dans le programme la moralisation de la vie politique française gangrénée par des affaires touchant plusieurs personnalités politiques. L'Action et des Comptes publics revient à Gérald Darmanin. Le président voulait également montrer qu'il est une force d'union entre les différents partis traditionnels en introduisant des membres du PS et de LR.

Muriel Pénicaud, directrice générale de Business France, succède à Myriam El Khomri au ministère du Travail, où elle mènera les délicates discussions avec les syndicats sur les réformes annoncées par Emmanuel Macron. Jacques Mézard, patron du groupe RDSE (radicaux) au Sénat, est nommé ministre de l'Agriculture. Édouard Philippe et Emmanuel Macron ont également fait le choix de la compétence concernant le ministère de l'Éducation nationale, en faisant appel à Jean-Michel Blanquer.

Cependant, après avoir fait partie d'un gouvernement socialiste, Emmanuel Macron a essuyé peu de critiques depuis leurs rangs. "Il a également renoncé au "ministère plein et entier des Droits des femmes" ", écrit ce mercredi Le Figaro, précisant que M. Macron s'était " contenté " d'un secrétariat d'État à l'Égalité entre les femmes et les hommes.