Samedi, 17 Novembre 2018
Dernières nouvelles
Principale » Nicolas Hulot confirme la fermeture de la centrale nucléaire de Fessenheim

Nicolas Hulot confirme la fermeture de la centrale nucléaire de Fessenheim

19 Mai 2017

Violente, l'attaque fait référence au poste occupé entre 2007 et 2010 chez Areva par le nouveau premier ministre Edouard Philippe. Bombardé ministre de l'Écologie avec le statut de ministre d'État et de poids lourd du gouvernement, l'ancien présentateur télé a aujourd'hui une grosse pression sur les épaules. La clé du succès dans la nature est la diversité. Il est nécessaire de se retrouver sur l'essentiel. Il faut le placer au-dessus de la mêlée.

Celui-ci s'est déjà rendu sur la ZAD et fait de ce projet un des symboles de son combat.

Au lendemain de la nomination de Nicolas Hulot au ministère de la Transition écologique et solidaire, les opposants à la construction de l'aéroport de Notre-Dame-des-Landes sont plutôt satisfaits.

Il assure que "toutes les options sont sur la table" concernant le projet de transfert de l'aéroport de Nantes, mais aussi qu'"il existe d'autres alternatives, la médiation qui va démarrer, probablement, en fera la démonstration". Nous allons rentrer dans une phase de consultation. "Alléger la fiscalité, même si on peut avoir des divergences sur un point ou sur un autre, nous sommes d'accord aussi", a-t-il insisté.

Vietnam urges prevention of WannaCry ransomware
Microsoft had already released fixes to the vulnerability in March, but has provided further updates and reminders to users. Some have also been machines involved in manufacturing or hospital functions, hard to patch without disrupting operations.

Relancé, l'ex-animateur d'Ushuaïa a répété qu'il existait "probablement une autre option qui permettra de satisfaire les intérêts des uns et des autres". "Ce qui est important est de faire baisser la part du nucléaire".

" Le nucléaire, qu'on soit pour ou contre, de toute façon on ne peut pas s'en passer demain matin, et moi je pars du principe que dans la transition énergétique, il faut planifier la transition ", a dit Nicolas Hulot, soulignant sa préoccupation pour le sort des salariés du nucléaire. L'objectif de ce programme de 48 milliards d'euros (ou 45 milliards en euros de 2013) sur la période 2014-2025 est notamment de pouvoir prolonger la durée de vie des réacteurs au-delà de 40 ans, sous réserve du feu vert de l'Autorité de sûreté nucléaire (ASN).

La fermeture de la centrale nucléaire Fessenheim, à la frontière allemande, " aura lieu", mais " dans la concertation", a aussi assuré M. Hulot. C'est le dernier acte de Ségolène Royal. "Cela symbolisera le renouveau du nucléaire français", a-t-il ajouté.

Nicolas Hulot confirme la fermeture de la centrale nucléaire de Fessenheim