Mardi, 17 Octobre 2017
Dernières nouvelles
Principale » La feuille de route du nouveau gouvernement — Conseil des ministres

La feuille de route du nouveau gouvernement — Conseil des ministres

19 Mai 2017

Le président français Emmanuel Macron a procédé mercredi à la nomination d'un gouvernement paritaire, sous la houlette du Premier ministre, Edouard Philippe, de 22 membres, ministres d'Etat, ministres et secrétaires d'Etat. Le président Emmanuel Macron a évoqué à cette occasion les enjeux qu'il juge prioritaires pour son quinquennat.

En 2012, Jean-Marc Ayrault était crédité de 56 % de confiance à son arrivée à Matignon et François Fillon de 50 % en juin 2007.

Quatre anciens ministres réintègrent un gouvernement. Après cinq ans au ministère de la Défense, Jean-Yves Le Drian fait ses bagages pour s'installer au Quai d'Orsay. Parmi eux, on retrouve l'escrimeuse et ancienne candidate de Danse avec les Stars Laura Flessel élue ministre des Sports, Nicolat Hulot nommé ministre de la Transition écologique et solidaire, François Bayrou hérite de la Justice et Sylvie Goulard des Armées. Le Parisien relève surtout un pari "osé" de la part du chef de l'Etat, avec "11 membres de ce gouvernement (qui) n'ont aucune expérience politique et ne se sont jamais frotté aux partenaires sociaux".

"J'en suis le garant et, là-dessus, je serai intraitable", a-t-il souligné, toujours selon Christophe Castaner, estimant que le rôle du Premier ministre était d'"arbitrer".

Jacques Mézard nommé ministre de l'Agriculture et de l'Alimentation.

Le benjamin est Mounir Mahjoubi, secrétaire d'Etat au Numérique, 33 ans, devant Marlène Schiappa, 34 ans, plus jeune femme du gouvernement, au secrétariat d'Etat à l'Egalité entre les femmes et les hommes, et Gérald Darmanin, 34 ans également.

Cannes 2017 : Les décolletés sexy déjà stars du tapis rouge
Selon lui, de plus en plus de films pourraient faire leur apparition au Festival de Cannes "de manière différente" à l'avenir. Pour cette 70e édition du prestigieux Festival de Cannes , Monica Bellucci était la maîtresse de cérémonie.

Les directeurs de l'administration centrale feront l'objet d'un examen ou d'un renouvellement dans les prochaines semaines, comme Emmanuel Macron l'avait annoncé pendant la campagne électorale, a ajouté le porte parole du gouvernement. Il a également respecté la parité concernant société civile et sphère politique.

Gérard Collomb (gauche), un des premiers et principaux soutiens d'Emmanuel Macron, qui aura bientôt 70 ans, a été nommé au poste de ministre d'Etat, ministre de l'Intérieur, un département stratégique et ultrasensible, notamment depuis que la France est entrée en pleine guerre contre le terrorisme.

Le porte-parole du gouvernement Christophe Castaner devrait ensuite connaître son baptême du feu face à la presse avec son premier compte-rendu du Conseil.

Enfin, ce premier gouvernement s'alimente comme souvent de surprises et aujourd'hui, elles sont au nombre de deux. Il s'agit de Jean-Yves Le Drian, qui devient ministre de l'Europe et des Affaires étrangères, et d'Annick Girardin (Parti radical de gauche) qui redevient ministre des Outre-mer. Sur les 18 ministres nommés au gouvernement d'Edouard Philippe ce mercredi 17 mai, quatre l'ont déjà été par le passé.

Deux figures locales composent l'équipe d'Edouard Philippe.

Les sujets de friction pourraient porter sur les questions économiques entre le président de la République et deux ministres venus de la droite qui détiennent les portefeuilles de l'Économie et des Comptes publics, respectivement Bruno Le Maire et Gérald Darmanin. Les centristes Marielle de Sarnez et François Bayrou font aux aussi partie de cette nouvelle équipe gouvernementale.