Dimanche, 24 Juin 2018
Dernières nouvelles
Principale » "Il était temps de tourner la page", explique Castaner — Gouvernement Macron

"Il était temps de tourner la page", explique Castaner — Gouvernement Macron

19 Mai 2017

Le casting a finalement été dévoilé mercredi après-midi.

La parité sera presque parfaitement respectée autour de la table du conseil, avec onze femmes et onze hommes et autant de ministres de plein exercice de l'un comme de l'autre sexe parmi les membres du gouvernement, même si la présence d'Emmanuel Macron et du Premier ministre fera pencher la balance du côté masculin. Le nouveau président avait annoncé une équipe gouvernement présentant une probité irréprochable, paritaire, ouverte à la société civile et surtout "de droite et de gauche", une rupture dans la vie politique.

Bien qu'il ne s'agisse pas des noms régulièrement cités par la presse française ces derniers jours (Jean-Pierre Raffarin ou Jean-Louis Borloo), deux personnalités clés de la droite font leur entrée au gouvernement.

A droite, dans la foulée de la nomination d'Edouard Philippe à Matignon, Bruno Le Maire est nommé ministre de l'Economie. "Il faut en finir avec les ministres qui n'ont d'autre légitimité que celle d'un apparatchik, clamait le candidat".

Les sujets de friction pourraient porter sur les questions économiques entre le président de la République et deux ministres venus de la droite qui détiennent les portefeuilles de l'Économie et des Comptes publics, respectivement Bruno Le Maire et Gérald Darmanin. Toutefois, quelques ministres se sont démarqués, à l'instar de Nicolas Hulot, arrivé dans une Renault Fluence Z.E. électrique, voiture verte par excellence.

À droite, ces nominations ne sont manifestement pas du goût de tous.

Le président, toujours selon Christophe Castaner, a achevé on intervention liminaire par 'une invitation: ne changez pas!' 'Si le président de la République et le Premier ministre ont choisi tel ou tel membre du gouvernement, c'est justement pour ce qu'ils sont', a-t-il souligné. "J'ai eu des opinions différentes avec Emmanuel Macron pendant la campagne et il ne m'en a jamais fait reproche", assure le tout nouveau secrétaire d'État. Il décroche le ministère de la Justice.

Eagles give running back LeGarrette Blount 1-year deal
Of course, Blount probably won't be under pressure to produce the kind of numbers he put up a year ago for the Patriots. So while everyone would have been happy to see Blount return, the team found a way to upgrade the position for 2017.

Annick Girardin, 52 ans: ministre des outre mer. En campagne, Emmanuel Macron a promis la création d'un comité d'experts pour réexaminer ce traité qui doit être ratifié par les 27 pays membres de l'Union européenne. Pourtant, cette nouvelle équipe compte deux rescapés du précédent gouvernement.

A gauche, Jean-Yves Le Drian, ministre de la Défense de François Hollande pendant cinq ans, devient ministre des Affaires étrangères. De Françoise Nyssen, directrice de la maison d'édition Actes Sud, nommée à la Culture, à Laura Flessel, double médaillée olympique en épée, nommée aux Sports, en passant par Elisabeth Borne, PDG de la RATP, nommée aux Transports, Emmanuel Macron a fait le choix d'un gouvernement de spécialistes. Ce sont désormais ses positions en matière de diplomatie qui sont très attendues... Élu socialiste depuis 40 ans, c'est à lui que l'ancien premier ministre centriste Raymond Barre avait cédé sa mairie de Lyon en 2001.

Les médias français sont unanimes.

Figure de la cause environnementale, Nicolas Hulot intègre pour la première fois un gouvernement à 62 ans, après avoir été sollicité par François Hollande en 2016, après Jacques Chirac. Fin avril, il avait appelé à voter pour Emmanuel Macron, précisant qu'il s'agissait d'un "vote de raison, pas d'adhésion".

Marlène Schiappa, la jeune secrétaire d'État chargée de l'égalité hommes-femmes est partie tôt ce matin du Mans (Sarthe).

Enfin, " la diversité", est peu représentée.