Mercredi, 23 Mai 2018
Dernières nouvelles
Principale » "Des limites ne seront pas imposées à la presse", assure l'Elysée

"Des limites ne seront pas imposées à la presse", assure l'Elysée

19 Mai 2017

Accusé par les médias de vouloir "verrouiller " la communication, l'Élysée a répondu vendredi 19 mai aux journalistes dans un courrier adressé à Reporters sans Frontières.

Les services du président de la République ont répondu à la lettre ouverte de plusieurs journalistes qui protestaient contre l'organisation de la communication présidentielle.

"Il n'appartient en AUCUN CAS à l'Élysée de choisir ceux d'entre nous qui ont le droit ou non de couvrir un déplacement, quel qu'en soit le thème (défense, diplomatie, économie, éducation, social.)", déplorent-ils. "Il va de soi que nous avons ouvert l'option aux rédactions mais jamais imposé un journaliste plutôt qu'un autre (...). Les journalistes qui se sont inquiétés peuvent se rassurer: l'Elysée n'entend pas faire le travail des rédactions", indique cette lettre dont des extraits sont publiés dans un communiqué de RSF.

Return to path of denuclearization: United Nations to North Korea
Security Council is set to discuss North Korea's latest provocation today. North Korea claims the missile was a new model.

"Nous attendons la preuve que des limites ne seront pas imposées", répond RSF.

"Nous comptons sur Emmanuel Macron pour défendre la liberté de la presse en France comme à l'étranger", a-t-il dit.

Le porte-parole du gouvernement, Christophe Castaner, a invoqué jeudi "un délai très court" pour organiser le voyage du président Macron sur la base militaire française de Gao (nord du Mali) pour expliquer l'attitude de l'Élysée.