Lundi, 26 Octobre 2020
Dernières nouvelles
Principale » Valls "ne facilite pas le boulot" — Cambadélis

Valls "ne facilite pas le boulot" — Cambadélis

17 Mai 2017

Les premières sanctions tombent au Parti socialiste, après le soutien de certains hauts responsables à Emmanuel Macron durant la campagne présidentielle.

Alors que Manuel Valls a annoncé être "candidat de la majorité présidentielle" pour les législatives de juin et souhaiter faire part de La République en marche, celui-ci enchaîne les revers.

Quand plusieurs médias rapportaient sur la base des propos de M. Cambadélis qu'une procédure d'exclusion venait d'être ouverte contre l'ancien Premier ministre, son entourage a démenti. La République, la laïcité, l'égalité entre les femmes et les hommes... "À une époque pas si lointaine, le Premier ministre se montrait sévère à l'égard des ambitions de son jeune ministre de l'Économie".

Friend of Trump: Comey was not obligated to tell Congress
As reporters huddled off the House floor questioning GOP lawmakers about the Comey memos, another staunch Trump loyalist, Rep. Farenthold says Comey would have been duty-bound to report to the Justice Department any command to stop the investigation.

"Ce Parti socialiste est mort", a asséné mardi M. Valls, qui a semé le trouble en annonçant son intention de se présenter aux législatives sous l'étiquette "majorité présidentielle". "S'il veut le faire, il ne lui reste que vingt-quatre heures pour se conformer à la procédure". Manuel Valls n'est en effet pas adhérent du mouvement. Réponse cinglante de Manuel Valls: " J'en ai assez de ceux qui cherchent en permanence des excuses ou des explications culturelles ou sociologiques à ce qui s'est passé ". Manuel Valls est déféré devant la commission des conflits du PS" a déclaré Cambadélis, qui tient tout de même à préciser qu' "au Parti socialiste, ce n'est pas comme au Front national, En Marche! ou La France insoumise: "ce n'est pas le chef qui décide d'exclure, il y a des procédures". Il serait absurde de vouloir effacer ces différences " lance-t-il (voir la vidéo). "Nous voyons bien aujourd'hui qu'il n'est pas forcément opportun pour le mouvement En Marche!".

En juillet 2016, le mouvement d'Emmanuel Macron commence à prendre forme. Une tactique qui n'a finalement pas portée ses fruits puisqu'il vient d'être déferré devant la commission des conflits du parti socialiste. "Il est temps que tout cela s'arrête ".

Valls