Dimanche, 21 Janvier 2018
Dernières nouvelles
Principale » L'annonce du gouvernement d'Emmanuel Macron retardée à mercredi

L'annonce du gouvernement d'Emmanuel Macron retardée à mercredi

17 Mai 2017

Parmi ses premiers chantiers devrait figurer un projet de loi de moralisation de la vie publique, avec une "interdiction du népotisme pour les parlementaires" - référence claire au scandale qui a conduit à la défaite du conservateur François Fillon à la présidentielle, après des soupçons d'emplois fictifs au profit de sa famille. Elle procède notamment à une vérification fiscale des ministres après leur nomination.

De retour de Berlin, son premier déplacement officiel à l'étranger, Emmanuel Macron et son premier ministre devaient discuter mardi de la nouvelle équipe gouvernementale et de son équilibre politique visant à rassembler avant la bataille des législatives de juin. Il a entre temps poursuivi ses prises de contact avec les dirigeants étrangers en recevant mardi soir Antonio Guterres, le secrétaire général de l'ONU.

Un lecteur sur Facebook nous a demandé quelle était la situation des ministres du gouvernement de Bernard Cazeneuve, maintenant que celui-ci a cédé ses fonctions et en attendant que le gouvernement d'Edouard Philippe soit constitué demain. Officieusement, le tandem qu'il forme désormais avec Edouard Philippe a s'échine à résoudre une équation politique inédite.

Des socialistes ralliés dès la première heure à M. Macron pourraient entrer au gouvernement.

Putin says Russian Federation has transcript of Trump meeting
Suspicion of the Russians runs so deep in the U.S. administration that even a hint of liaison with them is frowned upon. President Trump allegedly insisted to Comey that Flynn had done nothing wrong, and Comey should take his word for it.

Pour incarner la société civile, le chef de l'État veut convaincre l'écologiste Nicolas Hulot d'accepter un "ministère de la transition écologique". Autres noms cités à droite: le juppéiste Benoist Apparu ou le lemairiste Franck Riester.

Sébastien Tasserie, adjoint au maire du Havre en charge du sport, candidat LR aux élections législatives (8e circonscription), Matthieu Brasse, conseiller municipal du Havre, candidat PS aux élections législatives (7e circonscription), Béatrice Delamotte, candidate En Marche aux élections législatives, Daniel Fidelin, maire LR de la commune de Montivilliers, vice-président de l'agglomération, Jérôme Le Banner, kick-boxeur professionnel, coach d'Édouard Philippe (qui jusqu'à sa nomination pratiquait la boxe 3h par semaine) et Judith Bon, présidente de l'association des commerçants du Marché des allées centrales.

Nathalie Kosciusko-Morizet, qui lorgne aussi sur la Défense, a rejoint les signataires, comme Jean-Louis Borloo.

François Bayrou, chef de file du parti centriste MoDem, allié de poids du chef de l'État, est également sur les rangs. Les noms de Marielle de Sarnez, bras droit de François Bayrou, de l'ex-ministre chiraquienne Anne-Marie Idrac, ou de la députée européenne MoDem Sylvie Goulard circulent aussi. Il pourrait choisir de propulser de jeunes espoirs issus du monde de l'entreprise, comme Astrid Panosyan, passée par la direction d'un groupe immobilier ou la spécialiste de la communication Axelle Tessandier. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

L'annonce du gouvernement d'Emmanuel Macron retardée à mercredi