Dimanche, 18 Novembre 2018
Dernières nouvelles
Principale » "Edouard mon pote de droite" ce mardi 16 mai — Documentaire

"Edouard mon pote de droite" ce mardi 16 mai — Documentaire

17 Mai 2017

Après la longue attente qui a précédé la nomination de son Premier ministre Edouard Philippe lundi, le nouveau président français doit annoncer la composition de son gouvernement en fin de journée, avant un premier Conseil des ministres mercredi matin. Et une question taraude les fans de pipolitique: qui est celle qui partage sa vie? C'est l'une des équations qu'Edouard Philippe va devoir résoudre.

Depuis sa nomination, le président, 39 ans, a certes fait la part belle aux moins de 50 ans: un Premier ministre de 46 ans, plus jeune locataire de Matignon depuis 30 ans, jamais ministre; un numéro 2 de l'Élysée de 44 ans; et un conseiller spécial de 30 ans. Après un Master en droit privé à la Faculté de Lille et des études de commerce à l'ESLSCA, elle intègre Sciences Po Paris; un établissement dont elle est directrice exécutive depuis 2009. Le nouveau président, officiellement investi dimanche, espère rallier des élus LR à son premier gouvernement et aux listes de son mouvement La République en marche pour le scrutin législatif des 11 et 18 juin.

A droite, Bruno Le Maire est nommé ministre de l'Economie, Gérald Darmanin est nommé ministre de l'Action et des Comptes publics.

La nomination d'Edouard Philippe au poste de Premier ministre a plongé encore un peu plus Les Républicains dans la division. En deux jours, Emmanuel Macron aura donc bâti sa nouvelle équipe. Le nom de Jean-Yves Le Drian, déjà ministre de la Défense de François Hollande, circule.

Gisele Bündchen inquiète pour la santé de son mari Tom Brady — NFL
Je veux qu'il soit en santé et que nous puissions encore faire plein de belles choses quand nous aurons 100 ans. Elle soutient aussi que l'honnêteté dans la publication du rapport "affecte l'intégrité du sport ".

Le chef de l'État a reçu le secrétaire général de l'ONU Antonio Guterres mardi soir, son premier déplacement officiel à l'étranger l'a conduit à Berlin. Piliers de la campagne venus du PS, Richard Ferrand, Christophe Castaner et Gérard Collomb, donné favori pour l'Intérieur, semblent incontournables. Il chercherait ainsi à convaincre Nicolas Hulot, figure respectée de l'écologie, d'accepter un "ministère de la Transition écologique".

Durant sa campagne, celui-ci a promis une "recomposition politique" qu'il a détaillée comme suit. Le Président veut un gouvernement paritaire et renouvelé.

Les promesses d'Emmanuel Macron concernant son gouvernement.

Dans un proche avenir, l'agenda présidentiel prévoit une visite de M. Macron auprès des troupes françaises au Mali, probablement vendredi, un déjeuner le 25 mai avec le président américain Donald Trump en marge du sommet de l'Otan à Bruxelles, avant le sommet du G7 en Sicile les 26 et 27.