Vendredi, 23 Octobre 2020
Dernières nouvelles
Principale » Passation de pouvoirs: Emmanuel Macron, Jour 1 de sa présidence

Passation de pouvoirs: Emmanuel Macron, Jour 1 de sa présidence

15 Mai 2017

Autre symbole, en début d'après-midi, il s'est rendu à l'hôpital militaire Percy de Clamart (Hauts-de-Seine) pour, selon son entourage, être "au chevet des soldats blessés au combat, pour défendre notre Nation et la liberté dans le monde". Afin de relancer l'axe franco-allemand, il a en effet choisi cette destination pour son premier déplacement à l'étranger et a choisi comme conseiller diplomatique l'actuel ambassadeur de France en Allemagne, Philippe Etienne, 61 ans.

L'une des premières nominations dimanche a aussi été celle du secrétaire général de l'Elysée, un poste pour lequel il a choisi son ancien directeur de cabinet à Bercy, Alexis Kohler, 44 ans.

Emmanuel Macron, le nouveau président français a été investi comme le 8e président de la Ve République, et, à 39 ans, le plus jeune de l'histoire de la France.

" Je veux rendre aux Français leur confiance en eux, depuis trop longtemps affaiblie ". Mais Emmanuel Macron tient à montrer qu'il est un président jeune. Accueilli par François Hollande, qui vivait alors ses dernières minutes en tant que chef de l'État, il a rejoint ce dernier, lentement, sur le perron du palais présidentiel dans un moment pour le moins solennel.

North Korea says 'new missile' can carry nuclear warhead
Kim Jong Un's father, Kim Jong Il, went to Moscow on a state visit during his rule in 2011, and Putin visited Pyongyang in 2000. The Korean Central News Agency said the missile traveled 490 miles and reached a maximum altitude of 1,311 miles on Sunday.

S'il a remis les clés de l'Élysée, François Hollande s'est toutefois gardé d'annoncer son retrait complet de la scène politique.

Il a ensuite déjeuné à l'Elysée avant de s'entretenir avec son chef d'Etat major particulier, l'amiral Bernard Rogel, à propos des codes de la force de dissuasion nucléaire. À l'image d'une grande partie de la presse étrangère, le journal espagnol se montre peu satisfait à l'heure de faire le bilan du président Hollande, qui passe le relais à Emmanuel Macron ce dimanche 14 mai. "Cinq années marquées par une impasse économique et le terrorisme islamique, poursuit le quotidien de centre droit, parmi lesquelles on se souviendra tout de même de son rôle d'homme d'État, mis en pièces par son image publique mais capable de maintenir le pays uni dans ses pires moments". Le nouvel hôte de l'Élysée souhaite "réconcilier et rassembler" les Français après une campagne "inédite et même chamboule-tout", comme le lui a rappelé le président du Conseil constitutionnel, Laurent Fabius. "En cet instant précis, vous prenez vos fonctions", a-t-il dit, avant de prononcer un hommage très personnel.

Au nombre des invités, une petite dizaine de "marcheurs" de la première heure, Richard Ferrand, Christophe Castaner, Renaud Dutreil, Gérard Collomb, larme à l'oeil, Sylvie Goulard ou François Patriat, et de nombreuses personnalités dont Nathalie Kosciusko-Morizet, Pierre Gattaz ou Elisabeth Guigou.

Après la cérémonie d'investiture à l'Elysée, le nouveau chef de l'Etat a quitté, entre deux averses, le palais présidentiel par la Grille du coq et a pris place à bord d'un "Command car", véhicule traditionnellement utilisé par le président de la République pour passer les troupes en revue lors du défilé du 14 juillet. Après la cérémonie, Emmanuel Macron a remonté les Champs-Elysées pour se rendre au pied de l'Arc de Triomphe.

Passation de pouvoirs: Emmanuel Macron, Jour 1 de sa présidence