Lundi, 19 Novembre 2018
Dernières nouvelles
Principale » Appui aux baisses de production — Pétrole

Appui aux baisses de production — Pétrole

15 Mai 2017

L'Arabie saoudite et la Russie se sont accordées pour prolonger la réduction de leur production de pétrole brut jusqu'en mars 2018 afin de rééquilibrer le marché pétrolier mondial, ont annoncé lundi les ministres de l'Energie des deux pays.

Cette mesure doit permettre de "réduire les niveaux des stocks de pétrole à leur niveau moyen des cinq dernières années et à souligner la détermination des producteurs à assurer la stabilité, la prévisibilité et le développement durable du marché", a soutenu la même source.

La Russie et l'Arabie saoudite appuient le maintien pendant encore près d'un an des réductions de production internationale de pétrole.

Moscou et Ryad consulteront les autres pays producteurs de pétrole avant le 25 mai afin de "parvenir à un consensus complet" sur une prolongation pour 9 mois de l'accord de réduction de la production, poursuit le communiqué.

Pope Francis and Trump to meet despite disagreements
Trump's morning audience with Francis will come just days before he is scheduled to attend a G7 summit meeting in Sicily. Mr Trump clashed with the Pontiff while campaigning to become the Republican nominee for the White House.

Quatre mois après avoir introduit une demande d'adhésion à l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP), la Guinée Equatoriale a affirmé avoir le "soutien crucial" de l'Arabie saoudite, influent membre du cartel, rapporte Africanews.

"Je pense que nous allons probablement discuter d'une prolongation d'au moins six mois ou d'une période encore plus longue, " aurait déclaré M. Novak selon les agences de presse russes.

L'annonce de l'accord a fait monter de plus de 1,5% le cours du brut sur les marchés asiatiques.

Dans les échanges électroniques sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" (WTI) pour le contrat de juin gagnait 1,54 dollar à 49,38 dollars. "La hausse des prix demeure toutefois limitée du fait de l'augmentation concomitante de la production américaine", a souligné l'analyste.