Dimanche, 20 Mai 2018
Dernières nouvelles
Principale » François Hollande : ses premiers mots à Emmanuel Macron, élu président

François Hollande : ses premiers mots à Emmanuel Macron, élu président

14 Mai 2017

Le mandat de François Hollande expire officiellement à minuit et la cérémonie de passation de pouvoirs aura lieu samedi 13 mai ou, plus probablement, dans la journée de dimanche.

Emmanuel Macron a obtenu sur le Caillou 52,57% des votes exprimés contre 47,43 % à Marine Le Pen, soit 47 889 voix pour Macron, qui avait convaincu 11 089 électeurs au premier tour. Le second tour a été notamment marqué par une forte abstention (25,38 %), du jamais vu depuis 1969. Au total, un tiers des inscrits n'ont voté pour aucun des deux candidats.

Pour Bernard Cazeneuve, qui doit conduire la bataille des législatives pour le PS, et a dit lundi exclure "totalement" d'entrer au prochain gouvernement, pas question de se draper dans une posture d'opposant face à M. Macron.

En guise d'avertissement, plusieurs milliers de personnes (1600 selon la police, 7000 à 10'000 selon les organisateurs) ont manifesté dans l'après-midi à Paris pour montrer leur détermination à lutter contre toutes les "régressions sociales". Au cours de celles-ci, François Hollande a affirmé que le leader d'En marche! s'était " émancipé " sans le trahir et l'a félicité pour sa victoire.

Pour Emmanuel Macron, le plus dur commence. Une proximité revendiquée, qui semble d'autant moins surprenante que le président sortant aurait voté pour Emmanuel Macron dès le premier tour de l'élection présidentielle. L'air grave et solennel, les deux hommes ont déposé une gerbe sous l'Arc de Triomphe, ravivé la flamme du Soldat inconnu et écouté la Marseillaise et le Chant des partisans interprétés par des choeurs militaires.

Nadal top Goffin to reach semis — Madrid Open
Tormenting Lopez's weaker one-handed backhand wing, Djokovic carried an 8-1 career record against the Spaniard onto court. David Goffin awaits the victor of Nadal's clash with Kyrgios as the Belgian beat world number six Milos Raonic 6-4, 6-2.

M. Macron révélera après son investiture dimanche le nom de son Premier ministre. Emmanuel Macron a été élu président de la République avec 66,10% des voix, contre 33,90% à Marine Le Pen. Premier Conseil des ministres dans la foulée. Une quasi-exigence pour Bruno Le Maire, l'un des Républicains (LR) ayant clairement manifesté sa disponibilité pour intégrer le gouvernement. "Je ne veux pas capter Emmanuel Macron, ce sont les Français qui l'ont choisi". Pour rappel, dans cette même région, au premier tour, la candidate du Front National était arrivé en tête (23,93% des voix) tandis que le candidat d'En Marche se plaçait deuxième (22,36 %).

A droite, Les Républicains sont partagés.

La BCE ne donne pour l'heure guère de signes d'un ralentissement de sa politique très accommodante, qui a pour but de relancer l'inflation et l'économie mais est aussi de nature à peser sur l'euro. "Les législatives seront la première étape pour contester les politiques libérales annoncées par le nouveau chef de l'Etat", écrit le quotidien communiste.

Au Front national, après l'annonce de Marine Le Pen de vouloir "transformer" le parti dans un mouvement plus large, le numéro 2 Florian Philippot a jugé que "beaucoup sont demandeurs d'une structure encore plus rassembleuse, encore plus performante pour pouvoir accéder au pouvoir".

Hillary Clinton, adversaire de M. Trump à la présidentielle de 2016, a évoqué sur Twitter une "victoire pour Macron, pour la France, l'UE et le monde". Il souhaite par ailleurs "dès l'été" réformer le droit du travail par ordonnances, malgré l'opposition à gauche et les réserves exprimées par son allié François Bayrou, qui prône le "dialogue".