Lundi, 24 Avril 2017
Latest news
Main » Un suspect arrêté, des raisons financières évoquées — Attentat de Dortmund

Un suspect arrêté, des raisons financières évoquées — Attentat de Dortmund

21 Avril 2017

La justice l'accuse d'avoir commis ces attaques après avoir acheté 15 000 actions du Borussia Dortmund, qu'il aurait pu revendre à un prix fixé au préalable si l'action avait plongé après l'attentat. La transaction, financée par un "crédit à la consommation", avait été effectuée depuis un hôtel de cette ville, "L'Arrivée", où logeait précisément l'équipe allemande. Cet acte lui aurait permis d'obtenir jusqu'à 3,9 milliards d'euros de gains d'après le quotidien allemand Bild. Le titre avait souffert le lendemain et clôturé à 5,43 euros, soit une baisse de plus de 3%.

Avant le quart de finale aller de la Ligue des champions contre Monaco, le car du BVB avait été la cible de trois explosions.

L'auteur de l'attaque avait utilisé des explosifs, a priori dissimulés dans une haie et actionnés au passage du bus.

Le défenseur espagnol du Borussia Dortmund Marc Bartra avait été légèrement blessé. Un policier qui escortait le convoi en moto aussi.

20 children killed when minibus hits truck in South Africa
He said several children survived after being pulled from the wreckage near Bronkhorstspruit, east of the capital, Pretoria. It was announced on Friday that road deaths over the long Easter weekend had jumped 50% compared to previous year .

La police allemande a arrêté un suspect dans l'affaire de l'attaque contre le bus du club de football de Dortmund. Son mobile était financier et non "terroriste".

L'authenticité de cette missive avait toutefois été mise sérieusement en doute par les enquêteurs, qui avaient également analysé deux autres lettres de revendication, l'une émanant de l'extrême droite et l'autre de l'extrême gauche, sans que ces deux pistes ne se confirment.

Un Irakien de 26 ans avait été soupçonné et placé en détention provisoire, mais les autorités allemandes avaient déclaré quelques jours après les faits qu'aucun élément ne permettait de l'incriminer.

Lors d'une conférence de presse, le procureur allemand a déclaré qu' "une baisse significative du prix de l'action était à craindre dans le cas où un joueur aurait été gravement blessé ou tué dans l'attaque ".

Un suspect arrêté, des raisons financières évoquées — Attentat de Dortmund