Lundi, 24 Avril 2017
Latest news
Main » Fillon et Macron s'en prennent désormais à Mélenchon

Fillon et Macron s'en prennent désormais à Mélenchon

20 Avril 2017

Derrière, François Fillon est stable à 19% devant Jean-Luc Mélenchon à 17%, également au même niveau que lors d'un sondage similaire du 5 avril. Elle devance le candidat du mouvement En Marche!

Le Figaro révèle qu'un SMS a été envoyé à plusieurs députés "frondeurs" du Parti socialiste faisant état d'un éventuel retrait de Benoît Hamon au profit de Jean-Luc Mélenchon, qui vient de prendre la troisième place à François Fillon dans les sondages.

Trois semaines après ce débat, le casse-noix a fait de l'huile, sans doute au-delà de leurs espérances.

L'équipe de campagne de Jean-Luc Mélenchon a appelé Benoît Hamon à ne pas faire "obstacle" à la qualification du candidat de la France Insoumise pour le second tour.

"Pourquoi font-ils ça? Pour faire peur, pour impressionner, pour que le bruit se répande qu'il y aurait une catastrophe à l'horizon", a estimé le candidat, ironisant sur "les chars de l'armée rouge", "l'hiver nucléaire" ou "la pluie de grenouilles" qui découleraient de son arrivée à l'Elysée selon ses détracteurs. Face à la montée de Jean-Luc Mélenchon dans les sondages, le président s'inquiète de l'éparpillement de la gauche et sort de son silence. Le vote utile? "Si je suis devant M. Fillon, alors tout l'argument d'après lequel le vote utile serait M. Macron pour éviter Fillon-Le Pen s'effondre" répond-il.

Il vous reste 58 % de l'article à lire.

Citant une enquête à paraître, la directrice d'Odoxa indique que sur le pouvoir d'achat, les Français (classes moyennes et classes moyennes supérieures) ont le sentiment que parmi tous les candidats, c'est Jean-Luc Mélenchon qui va mieux défendre leur propre situation.

Leonardo Jardim: 'AS Monaco will not deviate from attacking style'
But there was no stopping Monaco as they sealed the game with a third goal in the 81st minute. Falcao's diving header, the 27th goal of his comeback season, made it 2-0 in the 17th minute.

L'inimitié personnelle et politique entre Jean-Luc Mélenchon et François Hollande est de notoriété publique.

Mais il a réservé ses flèches les plus acérées à M. Macron, auquel il a donné une leçon de politesse.

L'ascension est fulgurante: le candidat de La France insoumise a gagné la bagatelle de 22 points en un mois, passant ainsi de la 9ème à la 1ère place.

Il y a encore une semaine, François Hollande jugeait que "le vote Mélenchon [n'était] pas un vote de victoire".

Mardi, il avait dénoncé "le virage à droite complètement inouï" d'Emmanuel Macron, jugeant qu'il "oriente sa campagne pour essayer de siphonner les voix de Fillon".

Le président, qui craint par dessus tout une réédition du 21 avril 2002 où Jean-Marie Le Pen avait accédé au deuxième tour en éliminant le socialiste Lionel Jospin, va continuer à battre la campagne.

Fillon et Macron s'en prennent désormais à Mélenchon